top of page

Critique de Livre: Chroniques post-apocalyptiques d’une enfant sage par Annie Bacon

Critique de Livre: Chroniques post-apocalyptiques d’une enfant sage par Annie Bacon


Par Lela S.



Ma mère me donne souvent des livres au hasard en français pour essayer d’améliorer mes notes en compréhension de lecture. Aucune idée si ça marche, mais pour la première fois, lire les recommandations de ma mère valait bien la peine! Aujourd’hui, je vais vous parler d’un livre magnifiquement écrit racontant qui m’a fait penser : que se passera-t-il si tu es la seule (ou presque) en vie dans la planète entière?


«Chroniques post-apocalyptiques d’une enfant sage», commence avec une fille de treize ans qui tire une valise bleue derrière elle. Astride est son nom; elle se décrit comme une des filles qui auraient aimé continuer de fréquenter leurs poupées sans s’inquiéter des railleries de leurs pairs. Sans ses parents, elle prend refuge dans une bibliothèque et elle commence à vivre sa vie toute seule, sans ses parents ni ses amies. Son avenir — ou plutôt, son avenir avant l’apocalypse — est détruit. Je répète : Astride est complètement seule, et elle doit trouver un moyen de survivre quand elle est une des survivantes d’un choc d’ondes (sélectionner pour lire le divulgâcheur) qui a tué la plupart de la planète.


L’histoire de ce livre semble très simple, mais ce n’est pas cela qui m’a attiré au livre. En effet, le style d’écriture de l’auteur, Annie Bacon, est si doux et poétique qu’elle fait du bien malgré le sujet difficile. Il y a des pages blanches et noires : les pages blanches racontent l’histoire après «Heure H», l’heure de l’apocalypse; les pages noires, quant à elles, font le récit de ce qui se passe des minutes avant l’évènement. Tout cela est raconté d’une manière extrêmement attentionnée : aucun détail n’est exclu. De plus, le récit n’est pas débordant d’une description trop plate ni trop d’action; tout est parfaitement équilibré pour former mon livre préféré en français,


À mon avis, les jeunes de 11 ans et plus pourront lire ce livre avec peu de difficulté. C’est un roman très court; par contre, la fin du monde est un sujet difficile qui n’est pas pour tout le monde. Moi-même, j’étais sur le bord de pleurer en finissant le livre. Pour conclure, «Chroniques post-apocalyptiques d’une enfant sage» mérite bien cinq étoiles sur cinq.



4 views0 comments

Related Posts

See All

Comments


bottom of page